Un éléphant, ça se mange une seule bouchée à la fois

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons parler d’une métaphore connue dans le monde du développement personnel : « Un éléphant, ça se mange une seule bouchée à la fois ». Cet article est complété par une vidéo faisant le lien entre cette métaphore et notre spiritualité au quotidien. Je joins la vidéo, mise en ligne sur la chaîne YouTube (cliquez ici pour vous abonner à la chaîne) à l‘article.


Votre objectif est un éléphant

Non, je n’ai fumé aucune drogue. Et, il ne s’agit pas non plus d’un éléphant rose. Restez plutôt concentré sur notre sujet, s’il vous plaît !

Imaginez que le projet ou l’objectif ambitieux que vous vous êtes fixé est un éléphant (vous pouvez revenir à l’article sur la méthode SMART pour apprendre à vous fixer de bons objectifs en cliquant ici).

Si on vous demandait de manger cet éléphant, que feriez-vous ? Vous le découperiez certainement en petits morceaux, et vous commenceriez à le manger petit à petit, une seule bouchée à la fois. En prenant cet exemple, il semble évident qu’un éléphant ne peut être mangé ni en une bouchée ni en un temps extrêmement court. Il en est de même pour les objectifs que l’on va se fixer.

Une seule bouchée à la fois

Tout comme vous le feriez avec votre éléphant, vous allez commencer à oeuvrer pour atteindre vos objectifs, mais vous vous y prendrez petit à petit. Ne focalisez pas sur l’ampleur qui peut vous paraître démesurée de vos objectifs, vous risqueriez de vous démotiver et de procrastiner. Restez plutôt concentré sur les petites tâches que vous avez à accomplir pour, pas après pas, réussir à concrétiser vos projets.

Manger un éléphant entier n’est pas impossible

On pourrait penser que manger un éléphant est impossible. Ça ne l’est pas. Si vous découpez correctement de petits morceaux et que vous en mangez régulièrement, vous le finirez. De la même manière, en avançant petit à petit dans vos projets et en vous focalisant sur les victoires du quotidien, rien ne pourra vous arrêter. Cela prendra peut-être un, deux ou même dix ans, mais la réussite sera finalement au rendez-vous inshaAllah.

Armez-vous de patience

La clé, ici, est la patience. La seule chose qui pourrait vous empêcher de finir de manger votre éléphant serait que vous vous découragiez avant d’avoir terminé. Gardez le cap. Ça ne sera pas facile, vous aurez des moments de doute et de peur. Il vous arrivera même parfois d’avoir envie de tout arrêter, de lâcher prise. Mais lorsque cela vous arrivera, vous reviendrez lire cet article ou regarder la vidéo qui va avec, vous vous remémorerez cette métaphore et vous vous direz qu’il suffit de continuer de faire de votre mieux, coûte que coûte.

Et vous, quel éléphant vous êtes-vous promis de manger ces temps-ci ? 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*