Le militantisme des milieux musulmans : les actions et les contraintes

Lire pour mieux réfléchir : c’est le maître-mot de ce podcast et aujourd’hui on va se pencher sur un livre que j’ai lu cette nuit et qui m’a scotché. Il m’a d’autant plus scotché que je ne m’attendais absolument pas à ce qu’il me scotche. Il est intéressant autant pour ses analyses de la situation des musulmans de France que pour ses propositions d’actions concrètes pour sortir les musulmans de la situation dans laquelle ils se trouvent. 

Un titre qui ne fait pas honneur à la qualité du livre

Comme dans beaucoup de cas malheureusement, le plus gros handicap de ce livre est son titre : « Question du militantisme islamiste et communautariste dans un contexte postcolonial laïciste et républicaniste ». Alors oui, quand on a lu le livre, on comprend totalement le titre et on trouve qu’il dit précisément de quoi il traite. Mais quand on regarde la couverture pour la première fois, au détour d’un passage en librairie islamique, ce serait mentir que de dire que le titre vend du rêve. 

L’actualité des musulmans de France

Pourtant, ce livre est exceptionnel pour plein de raisons. D’abord parce que le thème vous intéressera forcément. Tout le monde, dans la communauté, s’intéresse de près ou de loin à l’actualité des musulmans de France. Tout le monde sent bien qu’il y a un problème. Quant à mettre le doigt dessus, l’identifier précisément et proposer des issues, c’est une autre paire de manches.

De quoi parle le livre ?

Déjà, ce livre a été écrit par Madani Dayak dans le cadre d’un travail de recherche de Master. On pourrait résumer les questions centrales que se pose l’auteur dans ce livre de la manière suivante : Comment se concrétise le militantisme des milieux musulmans en France ? Quels types d’actions et d’initiatives sont mises en place ? Quel impact peut avoir le contexte français, dans lequel l’islam est perçu assez négativement, sur les actions que développent ces milieux militants musulmans ? Et quelles préconisations peuvent être faites pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouvent les musulmans de France ?

L’auteur va d’abord revenir sur le processus qui a amené l’islam jusqu’aux quartiers populaires de France. Il va nous expliquer que le passé colonial de la France est au cœur de ce processus. Et le passé colonial de la France fait l’actualité en ce moment puisqu’un rapport a été rendu récemment à ce sujet au président Macron. La question des excuses ou pas par rapport à ce passé colonial est revenu à la surface. Notre auteur, qui a publié son livre il y a plusieurs mois, nous dit, en substance, que tant que l’Histoire de ce passé colonial ne sera pas clarifiée, la situation entre l’Islam et la France risque de rester compliquée.

Madani Dayak va commencer par poser quatre notions clés qui reviennent dans les débats autour de l’Islam en France et qui s’opposent pour mieux comprendre le contexte français : l’islamisme et le communautarisme d’un côté ; le laïcisme et le républicanisme de l’autre.

Et on comprend, après cela, le contexte dans lequel vivent les musulmans de France, mais aussi que la situation de l’islam en France est compliquée et pourquoi elle l’est. 

L’auteur détaille ensuite les différents types d’initiatives des acteurs de la communauté musulmane de France. Il nous explique qu’elles sont diverses et que le contexte français a un impact négatif sur l’action des acteurs de la communauté musulmane qui sont donc soumis à des contraintes externes mais aussi internes à la communauté musulmane. Et cet impact négatif a lieu sur l’action collective des structures musulmanes et sur les personnes qui en sont à l’origine et/ou à la tête.

Pour comprendre la situation des musulmans de France, il ne s’est pas contenté de réfléchir dans son coin. Il est parti interroger de nombreux acteurs de la communauté musulmane : le livre regorge de témoignages et d’entretiens de personnes très diversifiées comme des imams, des bénévoles de mosquées, de centres d’enseignement de l’arabe ou de la religion, des responsables associatifs ou de maisons d’édition, etc.

Et cela a eu le mérite de mettre en commun des constats que chacun faisait dans son coin. D’ailleurs, la convergence des luttes fait partie des nombreuses préconisations de l’auteur, mais on en parlera un peu plus tard.

L’auteur pose un diagnostic mais propose aussi des remèdes

Mais là où le livre m’a vraiment bluffé, c’est dans les préconisations qu’il propose pour sortir de l’impasse. 

Pour apaiser la situation, l’auteur préconise, par exemple, l’éducation pour apaiser et clarifier le passé colonial de la France qui a joué un grand rôle dans l’avènement de la situation actuelle, la politisation en interpellant les élus pour les contraindre à la neutralité, l’occupation des terrains médiatiques “ouverts” pour développer un contre-discours, le développement de passerelles pour plus de convergences des luttes, l’implication de personnages publics pour imposer la diversité dans la douceur. (p. 171)

Mais ces préconisations touchent aussi et plus particulièrement les structures musulmanes. Parmi elles, on a l’ouverture à de nouveaux visages, la mutualisation des acquis et des savoirs entre les structures, l’identification de causes communes, en finir avec les logiques de victimisation et afficher un discours fort, former et informer les citoyens musulmans sur leurs droits. (p. 175)

Ces structures doivent être vigilantes sur les discours de haine, ouvertes au reste de la société, transparentes. Elles doivent aussi privilégier l’intérêt général à l’intérêt personnel. (p. 180)

En résumé 

En bref, ce livre est une pépite. Il met le doigt là où ça fait mal. Mais il ne le fait pas juste pour le plaisir ou pour perpétuer une position victimaire. Il le fait pour proposer, derrière, des remèdes à nos maux.

Enfin, bien qu’il s’agisse d’un travail universitaire, j’ai trouvé le style d’écriture clair. Le point positif du côté universitaire étant clairement la multitude de références bibliographiques puisque chaque affirmation est précisément sourcée. 

Comme d’habitude, si vous souhaitez commander le livre de Madani Dayak, je vous mets un lien d’affiliation juste en bas pour le commander chez mon partenaire Al Bayyinah. Je rappelle que passer par mon lien vous permettra de soutenir le podcast livresque musulman. Si vous n’avez pas encore de compte client chez Al Bayyinah, n’oubliez pas d’entrer mon code parrain 231203404 lors de la validation de votre panier à l’étape de la création de votre compte.

J’espère que cette émission vous aura été utile. Si c’est le cas, partagez-la. Et n’oubliez pas : une Oumma qui lit est une Oumma qui vit.